Des petites doses de THC protègent le cerveau

- Des petites doses de THC protègent le cerveau

Des doses très faibles, 1000 fois inférieures à celles d'un joint, données entre 1 à 7 jours avant une opération et 1 à 3 jours après (ou après un traumatisme crânien) empêchent la mort de cellules neuronales (en particulier par manque d'oxygène) et facilitent leur croissance.

Le THC provoquerait une réaction de résistance anticipant le stress. Ces doses très faibles pourraient être utile aussi pour l'épilepsie (ainsi que pour prévenir les crises cardiaques).

On connaissait déjà l'intérêt de très faibles doses pour diminuer l'inflammation.

copyleftcopyleft