Des qubits avec les vibrations de nanotubes

- Des qubits avec les vibrations de nanotubes

Des ordinateurs quantiques dotés de nanotubes de carbone ?

Plusieurs dispositifs utilisés pour réaliser des ordinateurs quantiques élémentaires susceptibles d’ouvrir la voie à des supercalculateurs quantiques reposent sur l’utilisation de particules chargées. Ce qui les rend de facto particulièrement sensibles à des perturbations électromagnétiques diverses.

C’est pourquoi certaines équipes tentent de construire des ordinateurs quantiques avec des qubits stockés sous forme d’états d’oscillation ou de vibration de systèmes nanomécaniques neutres.

L’idée de base consiste à réaliser des nanorésonateurs mécaniques avec des nanotubes de carbone fixés à leurs deux extrémités. Il est possible d’exciter des modes de vibration quantiques de ces nanotubes avec des impulsions radio. On obtient alors des qubits que l’on peut intriquer avec des photons, et de l’information quantique que l’on peut écrire et lire avec un dispositif optoélectronique.

copyleftcopyleft