Mindwalker, l’exosquelette contrôlé par la pensée

- Mindwalker, l’exosquelette contrôlé par la pensée

Il y a trois ans naissait le projet Mindwalker. Financé par l’Union européenne, il rassemble sept universités et entreprises qui ont travaillé à la mise au point d’un exosquelette qui peut être contrôlé à partir des ondes émises par le cerveau (EEG, électroencéphalographie) ou l’activité musculaire (EMG, électromyographie). Cet appareillage est destiné à redonner de la mobilité à des personnes ayant perdu l’usage de leurs jambes.

Le mois dernier, les premiers tests en conditions réelles ont été réalisés à la Fondation Santa Lucia de Rome avec cinq patients paralysés des membres inférieurs. Harnachés dans l’exosquelette, munis d’un casque EEG et d’une paire de lunettes spéciales, ils ont pu se tenir debout et faire quelques pas à la seule force de leur pensée.

Les candidats se sont exercés à contrôler un exosquelette virtuel sur un ordinateur avant de passer à la pratique.

copyleftcopyleft