Une « cape d’invisibilité » qui détourne la chaleur

- Une "cape d'invisibilité" qui détourne la chaleur

Une plaque de cuivre et de silicium structurée comme des métamatériaux permet de propager la chaleur autour d'une zone centrale sans l'affecter.

Le cuivre est un bon conducteur de chaleur, tandis que le silicium utilisé, appelé PDMS, est mauvais conducteur.

"En mettant sur une plaque de cuivre des structures annulaires de silicium, on obtient un matériau qui conduit la chaleur dans toutes les directions à des vitesses variables qu'on peut contrôler".

"Ce qui est impressionnant, c'est que des méthodes optiques puissent s'appliquer au domaine très différent de la thermodynamique".

Cette façon de canaliser la chaleur pourrait avoir de très nombreuses applications, entre autres en électronique mais dans toutes sortes de domaines. En tout cas, ces "capes d'invisibilité" s'appliquent déjà aussi bien à l'optique qu'au son ou aux tremblements de terre.

copyleftcopyleft