Les langues d’Europe et d’Asie dérivent d’une langue commune

- Les langues d'Europe et d'Asie dérivent d'une langue commune

European and Asian languages have one mother tongue - life - 07 May 2013 - New Scientist

Il semblait difficile pour la phonologie de remonter au-delà de 8000 ans pour reconstituer les formes primitives de langues qui se sont différenciées (ex : le Sanskrit "bhratar" devient "brother", "frater", "frère", etc.) jusqu'à ce qu'on s'aperçoive que les mots les plus courants évoluaient beaucoup moins que les autres. En se focalisant sur 23 mots "ultra-conservés" (thou, I, not, that, we, to give, who, this, what, man/male, ye, old, mother, to hear, hand, fire ,to pull, black, to flow, bark, ashes, to spit, worm), l'étude a pu ainsi montrer que les langues asiatiques et européennes dérivaient d'une langue commune il y a 15 000 ans, c'est-à-dire juste avant la fin de la dernière glaciation et l'explosion des populations sur les territoires libérés. L'article du Washington Post permet d'écouter ces mots (cognates) dans différentes langues, leur ressemblance n'étant pas évidente pour les non spécialistes...

Il est possible que ce soit le signe d'un remplacement des anciennes populations par un groupe restreint plus évolué mais seules des études génétiques pourraient l'établir, les langues n'étant pas toujours corrélées à une origine commune.

D'autres études très contestées font remonter la langue mère de toute l'humanité cette fois (y compris les Africains mais peut-être pas les San) aux alentours de 60 000 ans. Tout cela est considéré comme pure spéculations par certains.

copyleftcopyleft