L’Anthropocène commence avec l’agriculture

- L'Anthropocène commence avec l'agriculture

L'empreinte de l'homme sur la géographie et le climat daterait d'au moins 5000 ans où il y avait déjà un cinquième des terres qui étaient cultivées. On n'imagine pas qu'une population si peu nombreuse d'à peine 10 millions puisse avoir eu un impact global significatif mais il fallait à l'époque beaucoup plus de terres par habitant qu'aujourd'hui. Les nouvelles terres étaient conquises par le feu et les dégagements de CO2 auraient déjà augmenté de 20 à 30 ppm (10%), l'empreinte carbone par habitant étant à cette époque 10 fois plus important qu'aujourd'hui !

Tout cela semble bien difficile à croire mais on savait bien que les premières grandes villes du temps de Babylone avaient désertifié des régions entières à cause de l'irrigation mais cela restait très local. En fait, l'impact sur le climat a commencé bien avant, au Paléolithique supérieur par l'extermination de tous les grands mammifères hors d'Afrique (et Inde) reconfigurant les paysages (des forêts plus denses). Là aussi, les troupeaux entiers étaient chassés par le feu, on en trouve des traces il y a 60 000 ans.

Alors qu'on réévalue l'impact des premiers humains sur le climat, on minimise désormais l'impact des supervolcans et notamment de l'explosion du Mont Toba, il y a 75 000 ans, qui n'aurait refroidit le climat que de 1,5°C sur moins de 30 ans. Pour certain, l'impact sur les hommes aurait été nul, ce que d'autres contestent, la disparition de la végétation pendant quelques années suffisant à décimer les populations mais pas plus que d'autres catastrophes climatiques. Il n'en reste pas moins que des études génétiques parlent d'une réduction de la population mondiale à seulement 2000 individus (ce qui contredit complètement l'hypothèse de Pour la Science d'un progrès par densification de la population mais c'est peut-être simplement le nombre de nos ancêtres ayant supplantés tous les autres?) et que cela a pu avoir au moins un rôle d'accélérateur de notre évolution puisqu'on date de cette époque les débuts de la révolution du paléolithique supérieur.

copyleftcopyleft