Un antidiabétique, la metformine, contre le vieillissement et le cancer

- Un antidiabétique, la metformine, contre le vieillissement et le cancer

Un médicament ralentit le vieillissement et la progression du cancer

On en avait parlé rapidement en décembre (tout comme des statines), et déjà en juillet 2009, mais on en connaît désormais le mécanisme et cela pourrait être une découverte très importante.

Ces chercheurs expliquent dans la sortie électronique du 23 mars de la revue Aging Cell comment ils ont trouvé qu'un antidiabétique, soit la metformine, réduit la production des cytokines inflammatoires qui normalement activent le système immunitaire, mais qui, en cas de surproduction, peuvent mener à une inflammation pathologique, une condition qui endommage les tissus dans le processus du vieillissement et qui favorise la croissance d'une tumeur cancéreuse.

Le professeur Ferbeyre et son équipe ont découvert que la metformine empêche la synthèse des cytokines au niveau même de la régulation de leurs gènes. "Les gènes qui produisent les cytokines sont normaux, mais dans le cas des cellules traitées à la metformine, une protéine qui peut habituellement aller les activer, appelée NF-kB, ne peut plus les atteindre dans le noyau cellulaire".

copyleftcopyleft