La supraconduction liée au changement de phase

- La supraconduction liée au changement de phase

Dans le plan pression-température, il existe une ligne dite "ligne de Widom", où plusieurs changements rapides, par exemple dans la viscosité, se produisent. Les chercheurs ont trouvé l'analogue de ce phénomène dans les supraconducteurs où, dans le plan température-densité, les propriétés électroniques changent très rapidement le long d'une ligne.

"Ces changements rapides peuvent être compris comme étant la manifestation d'une ligne de Widom, explique le professeur Tremblay. Cette ligne émane de deux phases distinctes à basse température: une phase conductrice, analogue au liquide, et une phase presque isolante, analogue à la vapeur." Cette dernière phase, presque isolante, s'appelle "pseudogap".

Par analogie avec le cas de la transition liquide-vapeur, la transition métal-pseudogap est une conséquence directe de la compétition entre l'agitation thermique et l'effet des interactions.

Une étude postérieure précise la question, la supra conductivité semblant liée au conflit entre conduction et isolation ou plutôt leur équilibre. Sur le même sujet une étude montre que dans les cuprates supraconducteurs il y aurait un déficit d'électrons et la charge serait supérieure au nombre d'électrons, ce qui expliquerait qu'elle se déplace sans résistance.

Il y a un autre phénomène proche d'un courant qui se transmet sans perte de courant mais cette fois sur les bords d'un isolant topologique qui aligne spontanément ses spins et constitué de nanocubes de bismuth. Ce serait un nouvel état quantique, qui plus est à température ambiante !

copyleftcopyleft