On peut lire sur son visage la souffrance du bébé qui va naître

- On peut lire sur son visage la souffrance du bébé qui va naître

Les premières expressions apparaissent vers la 24e semaine de grossesse. À ce moment-là, les fœtus sont capables de réaliser des mimiques simples pour lesquelles une seule région du visage se modifie. Au bout de 36 semaines, leurs expressions sont beaucoup plus complexes et font intervenir au moins quatre mouvements en même temps. À partir de ces images on pourrait penser que le fœtus exprime une douleur.

Bien que les fœtus soient en bonne santé, tous affichaient une expression de souffrance à la fin de la grossesse. Selon les auteurs il est pour le moment difficile de savoir si ces mimiques reflètent une réelle détresse.

Il se pourrait que l'accouchement soit déclenché au moment où le foetus pompe trop d'énergie à la mère (ce dont témoigne le "masque de grossesse"), ce qui signifie sans doute que le foetus n'en reçoit plus assez et qu'il est en manque (il a faim?), ce qui pourrait expliquer son expression de douleur ou de se trouver trop à l'étroit ? De quoi imaginer en tout cas qu'il veuille sortir et non pas rester dans un ventre douillet comme on avait tendance à le penser, les pleurs du nouveau-né n'étant que la fin d'une mauvaise période et non d'une euphorie première horrifiée de découvrir la dure réalité.

copyleftcopyleft