Cultiver des espèces marines pour se nourrir

- Cultiver des espèces marines pour se nourrir

Premières cultures de la

Des chercheurs de l'Université de Grenade sont arrivés à cultiver pour la première fois en captivité une espèce animale marine dénommée petite ortie de mer (Anemonia sulcata), et ont déjà initié la culture du concombre de mer (Stichopus regalis), bien que celui-ci en est encore à sa phase initiale de recherche. Les deux espèces présentent un énorme potentiel culinaire et d'excellentes propriétés nutritionnelles. Outre ces deux anémones de mer, les scientifiques sont également arrivés à cultiver artificiellement une plante marine, la salicorne, aussi appelée "asperge de mer" en Espagne.

Actuellement, la capture d'anémones et leur utilisation postérieure dans les restaurants et établissements pour gourmets a provoqué un déclin remarquable et dangereux de ces populations animales, "en détériorant considérablement le nid écologique de la zone côtière et intermaréale, dû au braconnage et à la surexploitation en raison de leur rentabilité économique".

C'est un second néolithique avec l'extension de l'agriculture aux océans, signe aussi que les ressources agricoles se raréfient.

copyleftcopyleft