Reconstitution par l’optogénétique des circuits et comportements de C. elegans

- Reconstitution par l'optogénétique des circuits et comportements de C. elegans

elegans

On commence par le plus simple, l'optogénétique permettant de tester les circuits neuronaux on a pu reconstituer les circuits neuronaux du ver bien connu Caenorhabditis elegans qui n'a que 302 neurones de quoi faire progresser notre connaissance d'un fonctionnement qui reste encore très mal compris.

On vient de faire aussi la carte du cerveau d'un poisson-zèbre (du moins de 80% de l'activité de ses 100 000 neurones).

copyleftcopyleft