« S’il est vivant, il dort » : Des créatures sans cerveau éclairent pourquoi nous dormons

Temps de lecture : < 1 minute

Le sommeil ne se limite pas au cerveau, les organismes qui en sont dépourvus "dorment" aussi, du moins ralentissent leur métabolisme (avec la mélatonine) pour éliminer les radicaux libres résultant du stress oxydatif et autres déchets ainsi que pour renouveler leurs cellules. L'intestin notamment serait concerné ainsi que les muscles et le système immunitaire. Le cerveau y ajoute bien sûr d'autres fonctions mais il n'est pas le seul à se régénérer dans le sommeil.

Source : "S'il est vivant, il dort." Des créatures sans cervelle nous éclairent sur les raisons pour lesquelles nous dormons

32 vues