Cette unité posée de soi dans ses déterminations, qui sont posées comme le tout lui-même et par là tout aussi bien comme déterminations, est alors concept. II 269


Le Concept (Livre III)

La subjectivité

L'objectivité

L'Idée

La Subjectivité (1ère section)

Chapitre I (immédiateté logique, entendement) Le Concept


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Le Genre

Abstraction

L'Universel

Identité temporelle

Division intérieure


L'Espèce

Différenciations


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

L'Espèce

Incomplétude

Le Particulier

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Périssable

Le Singulier

Chapitre II (médiation empirique) Le Jugement


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Autonomie

Représentation, Signe (pour l'autre)

Le Singulier

Identité temporelle

Division intérieure


Jugement positif
adéquation, montrer

Division du sujet/prédicat


L'universel se décide au singulier. Le jugement est cette ouverture sienne, le développement de la négativité qu'il est déjà en soi. 112

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Jugement positif

Inversion, relativité

Concret
(universel singulier, ceci)

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Multiples facultés

Le mauvais infini
extrapolation


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Jugement réflexif
Singulier singulier

Particulier singulier

Jugement infini

Identité temporelle

Division intérieure


Intégralité
(Universel, devoir-être)

Particularité
(Quelques)


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Intégralité

Genre (l'Homme)

Catégorie

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Nécessaire

Hypothèse


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Jugement subjectif
appréciation (beau, bon)

Disjonction
(ou bien..ou bien)

Jugement hypothétique
(si..alors)

Identité temporelle

Division intérieure


Jugement apodictique
conformité être/devoir-être

Jugement problématique


Chapitre III (négation de la médiation) Le Syllogisme

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

S=Singulier, P=Particulier

Jugement apodictique

Moyen terme, Tiers

S-P-U

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Antinomies
(preuves à l'infini)

P-S-U
circonstances


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

S-U-P

Abstraction

P-S-U

Identité temporelle

Division intérieure


U-U-U
Axiomes (si a=b et b=c a=c)

Indétermination


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

U-U-U

Formalisme, confusion

Syllogisme formel
(concret, intégral, S-P-U)
Le vert est abréable, et non pas Tout vert

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Contingence

Induction
Expérience, U-S-P


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

l'Analogie
S-U-P

Tâche infinie

Induction

Identité temporelle

Division intérieure


Nécessité catégorique
Si A je dis B (S-P-U)

Formalisme


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Nécessité catégorique

Diversité, exclusion

Nécessité hypothétique
Si A est alors B (U-S-P)

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Unilatéralité

Nécessité disjonctive
Ou A ou B ou C (S-U-P)


L’Objectivité (2ème section)

Chapitre I (immédiateté logique) Le Mécanisme


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

L'Objet mécanique
Complet, autonome

Unité

Nécessité disjonctive

Identité temporelle

Division intérieure


Le Processus

Déterminations extérieures


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Le Processus

Résistance

Le Produit

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Devoir-être

Le Centre


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

La Loi

La totalité, le système

Le Centre

Identité temporelle

Division intérieure


Composé

Dissolution


Chapitre II (médiation empirique) Le Chimisme

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Composé

Neutralité

Division, analyse

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Complément

La finalité

Chapitre III (négation de la médiation) La Téléologie


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Décision
Exclusion S-U-P

Arbitraire

La finalité subjective
U-S-P

Identité temporelle

Division intérieure


Moyen
P-S-U

Inadéquation


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Moyen

Extériorité

Action pratique

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Inautonomie

Instrument, pouvoir


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Réalisation

Violence

Pouvoir

Identité temporelle

Division intérieure


L'Idée

Infini


Fin de l’immédiateté, l’objectif comme quelque chose de seulement posé... seulement déterminé par la fin p269 et en même temps la présupposition d’un objet...L’auto-détermination est aussi détermination d’un objet extérieur p270 Comme médiation se surmontant elle-même elle est cette immédiateté simple ; ainsi est-il essentiellement ceci, d’être, comme identité étant-pour-soi, différent de son objectivité étant-en-soi, et par là d’avoir extériorité, mais, dans cette totalité extérieure, d’être l’identité auto-déterminante de cette même totalité. Ainsi le concept est-il maintenant l’Idée. p271 L’idée est le concept adéquat, le vrai objectif, ou le vrai comme tel. p273 le sujet-objet. p278 Elle est le processus de se diviser dans l’individualité...L’idée en raison de la liberté que le concept atteint en elle, a aussi dans soi l’opposition la plus dure. p280

Vie (union âme et corps) ->Esprit (Connaître, Vrai/Vouloir, Bien)->absolu (État)


L’Idée (3ème section)

Chapitre I (immédiateté logique) La Vie

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

L'Individu

Division âme/corps

Sensibilité

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Diversité

Intuition


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Impression

Extériorité

Intuition

Identité temporelle

Division intérieure


Irritabilité

Devoir-être


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Irritabilité

Espèce

Reproduction

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Être-autre

Processus vital


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Le Besoin

Mort, dégradation

Processus vital

Identité temporelle

Division intérieure


Douleur

Manque


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Douleur

Excitation

Violence, travail

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Ecologie globale

Processus générique


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Le germe, la semence

Le singulier

Processus générique

Identité temporelle

Division intérieure


Conscience de soi

Propagation infinie


Chapitre II (médiation empirique) Le Connaître théorique, l’esprit fini

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Conscience de soi

Le contenu

Vérité théorique

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Synthèse neutre

Connaissance analytique


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Définition
signe distinctif U-P-S

Relation

Connaissance analytique
(problème, saisir)

Identité temporelle

Division intérieure


Classement (P-U-S)

Mauvais


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Classement

Renvoi infini

Théorème
Démontré, U-S-P

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Axiomes

Constructions


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Le Bien (opérer)

Réfutation, liberté

Constructions

Identité temporelle

Division intérieure


Effectivité du sujet

Obstacles


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Effectivité du sujet

Ineffectivité du monde

Volonté

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Devoir-être

Morale


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Réalisation du Bien

Moyen

Morale

Identité temporelle

Division intérieure


Activité subjective

Finitude


Chapitre III (négation de la médiation) L’Idée absolue (Théorique et Pratique)

Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Personnalité

Manière d'être

Méthode

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Effectivité

Outil


Unité extérieure

Opposition extérieure

Position, résultat

Commencement
Universel immédiat

Extériorité sujet/objet

Outil

Identité temporelle

Division intérieure


Jugement dialectique

Progrès


Position, résultat

Opposition extérieure

Unité extérieure

Jugement dialectique
l'autre d'un autre

Unité

Le Positif singulier
Immédiat prouvé

(infini)

(fini)

Division intérieure

Identité temporelle


Contenu contingent
Progrès infini

Le Système

  Le Système est Nouveau commencement, Cercle de cercles, Sciences concrètes.

L’universel est communiqué au royaume du contenu...Le plus riche est par conséquent le plus concret et le plus subjectif 388

La méthode, qui du même coup s’entrelace dans un cercle, ne peut pourtant pas anticiper dans un développement temporel le fait que le commencement serait déjà comme tel quelque chose de déduit. 389

Même la méthode de la vérité sait le commencement comme quelque chose d’imparfait, parce qu’il est commencement, mais elle sait en même temps cet imparfait comme quelque chose de nécessaire. 390

Cette décision prochaine de l’idée pure de se déterminer comme idée extérieure pose pourtant pour soi du même coup seulement la médiation à partir de laquelle le concept s’élève comme existence libre allée dans soi à partir de l’extériorité, accomplit par soi sa libération dans la science de l’Esprit, et trouve le concept suprême de lui-même dans la science logique, entendue comme le concept pur se comprenant. 393


Retour à la Structure

Retour au Bréviaire hégelien