Qu’appelle-t-on penser ?

le-penseur-de-rodin

Ce que la pensée, en tant qu'elle est percevoir, perçoit, c'est le présent dans sa présence. [p166] Le trait fondamental de la pensée est la re-présentation. [p167] Toutefois nous ne pensons pas encore en mode propre, aussi longtemps que nous ne considérons pas en quoi l'être de l'étant repose, lorsqu'il apparaît comme présence. [p169]

Heidegger, Que veut dire "penser" ?

D'être revenu récemment sur le nazisme de Heidegger m'a fait mesurer à quel point sa conception de la pensée (comme présence tournée vers son origine, recueil d'un sens déjà donné, simple perception enfin) était étrangère à ma propre expérience (mise en relations et travail critique de réflexion d'un savoir en progrès dans l'épreuve historique de ses contradictions). Bien sûr tout dépend de ce qu'on désigne comme pensée, simple flux de la conscience, reconstitution de mémoire, exercice logique, examen rigoureux, choix décisif ou rêverie poétique (voire érotique). Il est d'autant plus étonnant d'avoir réduit ainsi la pensée (et le langage) à un simple recueillement d'essence religieuse et dépourvu de toute négativité même si la présence est chez lui aspiration à l'être, tension vers l'objet de la pensée. Là-dessus, les critiques de Derrida, dans "La voix et le phénomène", restent très utiles, montrant comme cette métaphysique de la présence (ou mystique de l'authenticité) compromettait toute la phénoménologie (et l'existentialisme). Il vaut d'y revenir car, politiquement, on sait où peut mener la surévaluation de l'origine mais c'est un peu la même chose avec la "tradition révolutionnaire", à vouloir "refaire Mai68" par exemple, comme si on n'avait rien appris de ses errements, au lieu de proclamer un nouvel âge de liberté capable de reconnaître ses erreurs.

Continuer la lecture

Une éolienne à voile plus efficace

Lien

- Une éolienne à voile plus efficace

L'éolienne est pourvue d'un dispositif qui déploie ou enroule les voiles automatiquement afin d'adapter la vitesse de rotation de l'éolienne à celle du vent.

Selon ses concepteurs, cette structure présente plusieurs avantages par rapport aux éoliennes tripales "classiques". Tout d'abord, sa faible hauteur (14 m pour les voiles, et 7m pour le "mat" central) la dispense d'obtenir un permis de construire spécifique. En contrepartie, son rendement énergétique est moins bon que si elle était juchée sur un mat de grande hauteur.

Selon VoileO, le prototype actuel développe une capacité de production de 75 kilowatts (kW) -contre 1 à 3 mégawatts pour une éolienne classique- et les futurs modèles pourraient monter jusqu'à 300 kW.

Quels effets de l’accélération ou gravitation sur l’intrication ?

Lien

- Quels effets de l'accélération ou gravitation sur l'intrication ?

orbites

Ce n'est qu'une proposition d'expérimentation originale pour tester l'effet sur leur intrication quantique d'une différence de gravitation ou d'accélération entre des condensats de Bose-Einstein proches du zéro absolu abrités par des micro-satellites dont l'un changerait d'orbite.

Assez facile à tester donc, alors qu'il est si difficile de mesurer l'influence de la gravitation au niveau quantique, et même s'il faut répéter l'expérience un grand nombre de fois. Mais comment savoir si la décohérence serait due au changement d'orbite ou d'accélération et non pas à une autre interaction ou fluctuation quantique?

Le contrôle par la pensée devient complètement naturel

- Le contrôle par la pensée devient complètement naturel Des petites électrodes placées sur le cerveau permettent aux patients d'interagir avec des ordinateurs et de contrôler des membres robotisés simplement en pensant à exécuter ces actions. Apprendre à contrôler un … Continuer la lecture

Publié dans liens | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Le contrôle par la pensée devient complètement naturel

Notre ADN diffère du chimpanzé par les séquences régulatrices

Lien

- Notre ADN diffère du chimpanzé par les séquences régulatrices

On a du mal à comprendre ce qui nous différencie des chimpanzés génétiquement alors qu'on partage quasiment tous leurs gènes. C'est peut-être qu'on n'est pas si différents, en effet, mais il y a quand même déjà plusieurs pistes impliquant, au niveau cérébral, le développement du cortex, les cellules nerveuses (neurones et astrocytes), avec une plus grande diversité génétique ou une méthylation épigénétique moins stricte et plus de neurones miroir (qui existent déjà chez les singes), enfin, plus récemment, le développement de l'aire de Broca attachée au langage et aux procédés techniques. Il y a aussi la néoténie avec un temps plus long de maternage et d'éducation. On peut ajouter une plus grande longévité et la ménopause pour les femmes. Tout cela se résume sans doute à un nombre limité de gènes, nous procurant notre avantage compétitif.

La comparaison des génomes fait apparaître une autre différence concernant les sites de fixation des facteurs de transcription de l'ADN, séquences régulatrices qui auraient plus de diversité et de défauts mineurs, ce qui est interprété comme une source de flexibilité permettant une sélection plus rapide des mutations positives mais on pourrait simplement y voir l'effet de l'allègement de la pression sélective avec une plus grande prise en charge des malades, plutôt un affaiblissement génétique, une dégénérescence de l'espèce qui serait donc originaire, conséquence de notre plus grande humanité. La sélection est toujours impitoyable mais sans doute plus du côté des capacités cognitives et de la sélection sexuelle que du système immunitaire, nous destinant à un état de souffreteux à mesure qu'on s'intellectualise ?

Parmi les conclusions, l'étude rapporte que, lorsqu'on les compare avec les gènes codant des protéines, les sites de liaison de l'ADN montrent près de trois fois plus de « mutations faiblement délétères». Ce sont des mutations qui peuvent affaiblir ou rendre un individu plus vulnérable à la maladie, mais qui ne sont généralement pas très graves, responsables quand même de nombreuses maladies héréditaires.

Alors que les gènes ont généralement tendance à résister au changement, une mutation peut conduire parfois à un caractère favorable qui en augmente la fréquence dans une population ; c'est ce qu'on appelle la sélection positive. Or, "les sites de liaison des facteurs de transcription montrent des quantités considérables de sélections positives", concernant principalement l'adaptation aux sites de régulation des gènes contrôlant les cellules sanguines, le fonctionnement du cerveau et l'immunité, entre autres.

"Le tableau d'ensemble montre une plus grande souplesse d'évolution des sites de liaison que des gènes codant pour des protéines".

Des cafards-robotisés bientôt en vente

Lien

- Des cafards-robotisés bientôt en vente

Un groupe de biohackers, fraîchement sortis de l'université du Michigan (États-Unis) a eu l'idée d'exploiter le signal nerveux émis par les antennes du cafard afin... d'en téléguider les mouvements. Pour ce faire, ils ont imaginé un dispositif électronique relié au système nerveux de l'animal. Ce dernier envoie une impulsion électrique dans l'antenne gauche ou dans la droite, modifiant ainsi la trajectoire de l'animal.

Dans le cadre de ce projet, le dispositif électronique est relié via une liaison sans fil bluetooth à un téléphone portable. Pour devenir le maître des mouvements du cyber-cafard, l'utilisateur doit donc simplement télécharger une application puis faire glisser son doigt vers la gauche ou la droite de son écran tactile.

Mindwalker, l’exosquelette contrôlé par la pensée

- Mindwalker, l’exosquelette contrôlé par la pensée Il y a trois ans naissait le projet Mindwalker. Financé par l’Union européenne, il rassemble sept universités et entreprises qui ont travaillé à la mise au point d’un exosquelette qui peut être contrôlé … Continuer la lecture

Publié dans liens | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Mindwalker, l’exosquelette contrôlé par la pensée

Un antibiotique réduirait la dépendance

- Un antibiotique réduirait la dépendance Une nouvelle étude suggère que la protéine GLT1 (Glutamate Type I Transporter), impliquée dans l’élimination du neurotransmetteur glutamate, a un rôle clé dans la dépendance à la cocaïne. En utilisant un antibiotique permettant d’augmenter … Continuer la lecture

Publié dans liens | Marqué avec , | Commentaires fermés sur Un antibiotique réduirait la dépendance

On peut lire sur son visage la souffrance du bébé qui va naître

- On peut lire sur son visage la souffrance du bébé qui va naître Les premières expressions apparaissent vers la 24e semaine de grossesse. À ce moment-là, les fœtus sont capables de réaliser des mimiques simples pour lesquelles une seule … Continuer la lecture

Publié dans liens | Marqué avec , | Commentaires fermés sur On peut lire sur son visage la souffrance du bébé qui va naître

De la pensée globale à l’action locale

ATTACL'action politique passe par plusieurs étapes. Il y a d'abord le moment de l'indignation ou de la sensibilisation aux désastres écologiques et sociaux du capitalisme qui motivent l'engagement à s'opposer au monde tel qu'il est.

Ensuite, le premier devoir d'un militant est celui de sa formation, moment pour comprendre les raisons qui nous ont mené là et les transformations en cours. C'est le travail auquel Marx s'était astreint avec "Le Capital", dégageant les causes globales de notre système de production (détermination de la production par les marchés financiers, l'innovation et le salariat). Il ne s'agit pas en effet de laisser libre cours à une imagination débridée ni de se limiter aux condamnations morales et aux bons sentiments, il faut connaître les processus matériels et les contraintes systémiques qui mènent à des conséquences si funestes. On peut dire qu'on remonte du local au global en remontant des effets aux causes. Il y a également tout un travail d'information à approfondir notamment sur le climat et l'épuisement des ressources, il ne suffit pas de convictions personnelles.

(c'est la réécriture complète pour EcoRev' de l'introduction de l'article "Plaidoyer pour l'altermonde")

Continuer la lecture

Des impulsions laser multiplient les cristaux de glace des cirrus

Lien

- Des impulsions laser multiplient les cristaux de glace des cirrus

En projetant le faisceau laser à impulsions ultracourtes sur un cirrus, un nuage de haute altitude composé de cristaux de glace (couche supérieure de la troposphère), l’effet observé a alors surpris les chercheurs. En une dizaine de minutes, l’action du laser a multiplié par 100 la densité des cristaux. « les nouvelles particules de glace ont alors rapidement diminué la pression en vapeur d’eau jusqu’à la saturation de la glace, ce qui a augmenté l’épaisseur optique du nuage parfois de trois ordres de grandeur ».

Ce dernier détail n’est pas anodin, puisque les cirrus interviennent dans le bilan radiatif de notre planète. Ils réfléchissent ou absorbent partiellement le rayonnement solaire venant de l’espace (pouvoir refroidissant), mais aussi le rayonnement thermique émit par la Terre (pouvoir réchauffant).

Un smartphone qui se plie quand il reçoit un appel

Lien

- Un smartphone qui se plie quand il reçoit un appel

MorePhone est constitué d'un écran électrophorétique fin et flexible et de câbles en alliage à mémoire de forme qui se contractent lors des notifications. Ceci permet au téléphone de soulever chacun de ses coins, individuellement ou ensemble. Chaque coin peut être configuré pour transmettre une information particulière, comme par exemple le coin droit du bas peut être utilisé pour indiquer la réception d'un message. Pour les messages urgents, les coins peuvent aussi se plier d'un côté puis de l'autre à plusieurs reprises.

Un drone qui se colle aux murs

Lien

- Un drone qui se colle aux murs

En fait, ce n'est pas un vrai drone. Il faut le lancer à la main ce qui l'apparente plus à un jouet pour l'instant mais l'idée est intéressante car si les drones devaient remplacer les livreurs, la meilleure façon serait de se coller aux fenêtres ou au mur d'à côté. Bien sûr un quadricopter pourrait attendre qu'on ouvre la fenêtre mais ils sont plus lents, plus bruyants et consomment plus d'énergie. En fait, on peut s'attendre à ce que cela serve d'abord à la surveillance (façon de mettre temporairement une caméra quelque part).

L’ensemble des manœuvres est réalisé de façon autonome par l’ordinateur de bord et le contrôleur embarqués. Pour s’agripper, l’avion se cabre pour atteindre la verticale. Tout en profitant de son élan et en conservant un peu de puissance avec son moteur, il décroche pour se plaquer contre le mur. Au moment de l’impact, les suspensions pressent un système de griffes contre la paroi. La pression exercée leur permet de s’agripper aux aspérités du mur. Enfin, dès que l’appareil est stable, le moteur se coupe. Pour le retour du drone à sa base, la technique est également audacieuse. Pour le décollage, à l’image d’un chat, les griffes se rétractent pour lâcher prise. Tracté par son hélice, l’avion va voler presque immédiatement sur le dos. Il prend ensuite un peu de vitesse, se retourne, puis reprend le cours de son vol.

[source : Futura-Sciences]

On pourrait utiliser aussi des robots-oiseaux comme ce Robo Raven qui arrive à tromper les véritables oiseaux.

Sinon, il y a maintenant des drones imprimés en 3D...

Les déserts sont-ils en train de reverdir ?

Lien

- Les déserts sont-ils en train de reverdir ?

Les déserts sont de plus en plus verdoyants. Depuis les années 1980, dans certaines régions arides, la hausse de la concentration de CO2 (élément essentiel à la photosynthèse) dans l’atmosphère a stimulé la croissance des plantes.

En moyenne, entre 1982 et 2010, la couverture végétale s’est densifiée de 11 % dans les régions arides du centre de l’Australie. Plus généralement, on enregistre une augmentation du feuillage dans toutes les zones désertiques, telles que le sud-ouest des États-Unis, le Moyen-Orient et certaines parties de l’Afrique. L’équipe de Canberra a mis en évidence que dans le cas de l’Australie, le CO2 était le principal responsable de la stimulation végétale.

Les végétaux à racines profondes absorbent plus de CO2 que certaines graminées par exemple. « Les arbres réinvestissent les prairies ».

En fait, il n'y a pas que les déserts mais toute la végétation qui profite de cet excès de CO2.

Les antalgiques baissent la testostérone

Lien

- Les antalgiques baissent la testostérone

Aspirine, paracétamol… Les anti-inflammatoires non stéroïdiens les plus célèbres pourraient révéler leur côté obscur : ils inhiberaient la production de testostérone (ainsi que des prostaglandines) chez l’Homme et seraient donc à ce titre des perturbateurs endocriniens. Chez le rat, cela se traduit par une féminisation des nouveaux nés mâles.

Cela n'empêche pas semble-t-il la corrélation entre prise quotidienne de petites doses d'aspirine et moins de cancers ou maladies dégénératives. Serait-ce justement grâce à la baisse de testostérone ?

Des petites doses de THC protègent le cerveau

- Des petites doses de THC protègent le cerveau Des doses très faibles, 1000 fois inférieures à celles d'un joint, données entre 1 à 7 jours avant une opération et 1 à 3 jours après (ou après un traumatisme crânien) … Continuer la lecture

Publié dans liens | Marqué avec , , | Commentaires fermés sur Des petites doses de THC protègent le cerveau

L’ancêtre des primates

Lien

- L'ancêtre des primates

Arboricole et sans doute insectivore, ce poids plume de quelques centimètres de haut et d'à peine 30 grammes vivait il y a 55 millions d'années.

L'ancêtre de tous les primates a été baptisé Archicebus achilles.

"Il ressemble à un hybride bizarre, avec les pieds d'un petit singe, les bras, jambes et dents d'un primate très primitif, et un crâne avec des yeux étonnamment petits".

Au fil de l'évolution, une branche a abouti d'un côté aux tarsiers actuels, des petits primates nocturnes et arboricoles aux grands yeux exorbités. Une autre a donné naissance aux anthropoïdes (grands singes sans queue), un vaste groupe qui inclut notamment les chimpanzés, les gorilles, les orang-outans et les humains.

"Les dernières découvertes paléontologiques indiquent que les premiers pas décisifs dans l'évolution des primates, y compris l'évolution vers les anthropoïdes, ont vraisemblablement été accomplis en Asie, et non pas en Afrique comme on le pensait encore voici vingt ans".

Rendre invisible un objet d’un certain point de vue

Lien

- Rendre invisible un objet d'un certain point de vue

Largecloaks

Rien à voir avec une "cape d'invisibilité", plus proche de la prestidigitation, un jeu de miroirs peut rendre invisible un objet de n'importe quelle taille mais d'un point de vue unique. Dès qu'on n'est plus devant, on voit tout mais cela pourrait s'appliquer à des satellites par exemples, devenus invisibles de la Terre.

L'image ci-dessous montre comment on peut masquer une chaise avec une poubelle derrière.

Largecloaks2

Il y a un système similaire qui rend invisible de différents côtés (mais pas quand on n'est pas juste en face).

Enfin, la technique des "capes d'invisibilité" par déformation des ondes optiques pourrait être appliquée aux fonctions d'onde quantique pour isoler une particule des influences extérieures (décohérence).