Le nécessaire préchauffage final de l’inflation cosmique

- Le nécessaire préchauffage final de l'inflation cosmique

L'inflation a un effet de refroidissement radical (une sorte de congélateur instantané) un peu comme un gaz compressé qu'on détend (en fait la longueur d'onde des photons qui s'allonge). Il faut donc qu'il y ait un préchauffage intense avant pour garder une température compatible avec le rayonnement final donnant naissance aux quarks et autres fermions.

L'hypothèse de John Giblin, c'est que cette chaleur aurait été le résultat de la résonance entre le champ de l'inflation et le champ électro-magnétique dotant les photons d'une très grande énergie libérée à la fin de l'inflation.

Cela ressemble quand même à des explications ad hoc et aux épicycles de Ptolémée...

copyleftcopyleft