Un édulcorant réduit de 70% le Parkinson des mouches

- Un édulcorant réduit de 70% le Parkinson des mouches

C'est un édulcorant qu'on trouve dans les chewing-gums sans sucre, entre autres, et qui réduirait les agrégats de la protéine α-Synuclein (α-syn) à l'origine du Parkinson (selon un mécanisme semblable à celui des maladies à prions).

Sur les mouches modèles, les symptômes seraient améliorés de 70%.

On est loin de l'homme mais c'est la première fois qu'on a une piste de traitement.

On en parle depuis avril.

copyleftcopyleft