Une plante carnivore sans « ADN poubelle »

- Une plante carnivore sans "ADN poubelle"

Cette plante a l'un des plus petits génomes des multicellulaires avec 28 500 gènes mais le plus étonnant c'est que son "ADN poubelle" (non codant pour une protéine) ne serait que de 3% alors qu'il est largement majoritaire d'habitude.

Cela a l'avantage de prouver que cet ADN poubelle n'est pas toujours indispensable, ce qui ne veut pas dire qu'il n'a pas de fonction (de régulation ou spatiale dans le repliement de l'ADN pour l'expression des gènes ou leur rapprochement). On doit supposer aussi qu'il y a dans ce cas un mécanisme éliminant l'ADN inutile.

copyleftcopyleft