Modeler le verre à échelle nanométrique avec un microscope électronique

- Modeler le verre à échelle nanométrique avec un microscope électronique

Les électrons s'accumulant sur le verre non conducteur, ils le chauffent, le phénomène pouvant se contrôler visuellement en direct grâce au microscope dont on règle l'intensité. On pourrait obtenir ainsi des nano-tubes capillaires pouvant servir par exemple pour des imprimantes industrielles de haute précision ou comme micro-pipettes à l'échelle d'une cellule.

copyleftcopyleft