Un traitement antivirus à large spectre

- Un traitement antivirus à large spectre

CMLDBU3402

Des scientifiques américains annoncent avoir découvert une molécule capable, à elle seule, de stopper de nombreux virus pathogènes, parmi lesquels ceux causant Ébola, la rage, les oreillons ou la rougeole.

Le composé CMLDBU3402 court-circuiterait la machinerie que le virus utilise pour copier son génome en bloquant la transcription. De par leur échantillonnage, les auteurs supposent qu’un tel traitement pourrait s’appliquer à l’ensemble des virus partageant les mêmes caractéristiques, ceux dits à ARN simple brin, à polarité négative et non segmenté (NNS).

copyleftcopyleft