Des ondes térahertz détruisent et réparent l’ADN

- Des ondes térahertz intenses détruisent et réparent l'ADN

Une exposition à des ondes térahertz de forte intensité fragilise les liaisons hydrogènes de l'ADN mais déclenche en même temps la production de protéines réparatrices (p53, la gardienne du génome, p21, qui désactive la division cellulaire le temps de la réparation, Ku70 qui reconstitue les liaisons perdues). Cette étrange propriété pourrait servir dans certains cancers.

copyleftcopyleft