Passage au Blog !

Après un faux départ au mois de juillet, je vais essayer de nouveau la migration au format Blog à partir du 20 octobre 2005.

Je n'ai pas d'autre raison d'abandonner mon ancien site que de faire comme tout le monde, de pratiquer l'outil que tout le monde utilise, comme j'ai toujours fait en informatique pour pénétrer dans ce monde commun.

C'est aussi la marque d'une rupture. Je faisais au début une page Bio-graphie pour moi, pour situer l'écriture des textes, lier l'oeuvre à la vie. C'est devenu de plus en plus adressé aux lecteurs, voire nouvelles données aux proches, ce qu'est un Blog en général ! Ce qui compte, ce sont les textes, mais pourquoi pas prendre cette forme populaire de confidences publiques ? D'autant que cela correspond à une nouvelle période pour moi, un peu plus publique justement dès lors que je suis publié.

Ce n'est pas un exercice tellement narcissique. Il y a une façon de formuler, de laisser trace, d'en retenir la mémoire qui va bien au-delà mais c'est au contenu qu'on peut juger de ce qui est plus souvent anti-narcissique plutôt, confessions de mes échecs, de mes malheurs, de mon inhabileté fatale. Du côté des perdants, pas de la brute blonde. Je voudrais plutôt décourager qu'on me suppose un savoir au-delà de mes écrits qui valent mieux que moi (c'est le résultat d'un travail, pas d'un savoir préalable). Cela n'empêche pas que ceux qui se précipitent à mépriser ma faiblesse (il n'en manque pas) devraient mieux se regarder sans doute, en tout cas il ne s'agit pas d'entretenir sa gloire mais de témoigner de notre condition humaine et des variations de l'humeur. Rien d'indispensable, sans doute, il vaut mieux lire mes textes, c'est pour ceux qui veulent de mes nouvelles.

copyleftcopyleft